mer. 23 sept. | 49 Rue des Renaudes

La loi positive peut-elle faire l'économie de la loi naturelle ?

Rousseau l'a dit : le législateur a le pouvoir de changer l'homme. Mais comment différencier la loi qui déforme de celle qui accomplit ? C'est toute la question de la loi naturelle
Les inscriptions sont closes
La loi positive peut-elle faire l'économie de la loi naturelle ?

Heure et lieu

23 sept. 2020, 20:00
49 Rue des Renaudes, 49 Rue des Renaudes, 75017 Paris, France

À propos de l'événement

Chers confrères et amis,

Nous avons la joie de vous annoncer la reprise des activités du cercle  Affectio Societatis, destiné à la découverte et la promotion de la  philosophie du droit.

Vous savez que le juge n'est plus  qu'une "bouche" qui prononce la loi. Quant à ce technicien qu'est devenu  l'avocat, c'est à peine si on lui permet d'ouvrir la sienne.

Une telle évolution était fatale, dès  lors que le Droit s'estompe sous le double nihilisme de la volonté dite  "populaire" et du désir individuel, à peine tempéré par l'ordre public.  Et du néant, naît l'injustice.

Nous souhaitons, pour notre part, redécouvrir le juste, fin du Droit, autour du Digeste et du digestif !

Notre première soirée se tiendra le mercredi 23 septembre, à 20h. Don Jean Rémy Lanavère se posera cette question : "Le droit positif peut-il faire l'économie de la loi naturelle?"

Jean-Jacques l'a dit : le législateur a le pouvoir de changer l'homme.  Mais comment différencier la loi qui déforme de celle qui accomplit ?   C'est toute la question de la loi naturelle, si souvent brocardée,  rarement comprise, d'autant plus mystérieuse qu'elle est d'après le  Digeste "celle que la nature enseigne à tous les vivants" : elle nous serait donc commune avec les animaux !   

La conférence sera suivie d'un dîner. Prix de la soirée : 10 euros

Partager cet événement