mar. 25 févr. | 49 Rue des Renaudes

L'anthropologie des Lumières, fautrice d'irresponsabilité

Une critique des fondamentaux du droit révolutionnaire
Les inscriptions sont closes
L'anthropologie des Lumières, fautrice d'irresponsabilité

Heure et lieu

25 févr. 2020, 20:00
49 Rue des Renaudes, 49 Rue des Renaudes, 75017 Paris, France

À propos de l'événement

Romantisme républicain oblige : nous avons tous entendu dire que l'humanisme des Lumières aurait extirpé le droit de son ornière obscurantiste, pour le fonder sur la dignité humaine.

Professeur émérite à l'Université d'Angers, auteur d'une pléiade d'ouvrages sur le XVIIIème siècle (Voltaire méconnu ; Naissance du sous-homme au coeur des Lumières : les races, les femmes, le peuple ; S'approprier l'homme : un thème obsessionnel de la Révolution ; Beccaria, Voltaire et Napoléon, etc...), Monsieur Xavier Martin a consacré sa carrière à l'étude de la philosophie de ce siècle. 

Une vie de recherche lui a démontré que l'anthropologie des Lumières, dont l'aboutissement est le Code Napoléon, se fonde en réalité sur une conception fort réductrice de l'homme, réduit à l'état de machine guidée par l'intérêt.

Sa critique nous permettra de mieux analyser les canons du droit actuel : positivisme, volontarisme, tout-carcéral, etc... Et surtout, de mettre en exergue la question centrale de la responsabilité de l'homme.

Aussi nous entretiendra-t-il, le mardi 25 février à 20h, de "L'anthropologie des Lumières, fautrice d'irresponsabilité". 

Ce soir-là, paraîtra également le premier numéro de notre revue de philosophie du Droit, l'Affectio Societatis.

Ce premier numéro traite de la "justice distributive", sujet d'actualité s'il en est, et compile certaines conférences reçues dans notre cercle. 

Venez nombreux pour ce lancement historique !

A l'issue de la conférence, dîner.

Partager cet événement